Une date, une histoire : le jour où Mel Gibson est choisi pour incarner Max Rockatansky

UNE DATE, UNE HISTOIRE est une rubrique au texte court, qui reviendra régulièrement sur une date clé du cinéma, se référant à un événement en particulier, une sortie de film, une polémique ou tout autre fait qui a eu lieu dans l’Histoire.

Nous sommes en 1977 en Australie.

Les auditions pour un drôle de projet nommé MAD MAX se déroulent en Australie lors d’une chaude journée de 1977. Le jeune Mel Gibson et son ami Steve Bisley partent tenter leur chance. Le second obtient le rôle de Jim Goose tandis que le premier est réticent à entrer. Et pour cause : il avait le visage abîmé suite à une bagarre. Poussé par son ami, il décide tout de même de concourir. L’agence de casting prend quelques photos de lui en lui demandant de repasser plus tard, sans ses hématomes. A ce moment-là, Gibson tenait vraiment à avoir le rôle. «J’étais un jeune comédien et personne ne me faisait bosser, donc je me suis dit, ”Au diable”. Mais c’était une motivation suffisante. Ç’aurait pu être une pub pour du papier toilette, j’aurais tout fait pour gagner un sou

Deux semaines après, il revient, le visage dégonflé. Son allure de bad boy décontracté aperçue lors de la première audition et son charisme évident pour la seconde, jouent en sa faveur lors de la décision finale. George Miller lui a alors donné quelques répliques à jouer. « C’était vraiment bizarre. Il m’a dit, ”Tu peux mémoriser ça?”, et il s’agissait de deux pages de dialogues avec un long monologue. Je lui ai fait, ”Ouais, bien sûr”. Je suis allé dans une autre pièce, j’ai lu vite fait pour savoir de quoi il s’agissait, et j’ai fini par improviser sur ce que je me rappelais. Et apparemment, ça leur a plu. » Gibson n’obtiendra pas seulement un rôle, il deviendra le redoutable Max qui lancera une future carrière hors normes.

Laisser un commentaire