Une date, une histoire : Luc Besson face à la légende de Jeanne d’Arc

UNE DATE, UNE HISTOIRE est une rubrique au texte court, qui reviendra régulièrement sur une date clé du cinéma, se référant à un événement en particulier, une sortie de film, une polémique ou tout autre fait qui a eu lieu dans l’Histoire.

Nous sommes le 27 octobre 1999 en France.

Deux ans après le succès du film LE CINQUIEME ELEMENT, Luc Besson s’apprête à sortir sa nouvelle grosse production avec JEANNE D’ARC. Après Carl Dreyer et Jacques Rivette, le cinéaste s’empare de l’un des plus grands mythes nationaux avec Milla Jovovich dans le rôle principal. Vincent Cassel, John Malkovich et même Dustin Hoffman (incarnant la voix de Dieu) sont présents au casting.

La sortie est toutefois entachée de critiques assez mitigées. Si le spectacle n’est pas remis en cause, la nature même du récit et ses nombreuses libertés prises avec l’Histoire laissent dubitatifs. Luc Besson ne s’en offusque pas outre-mesure, même si certains journalistes n’iront pas de main morte (TELERAMA qualifiant par exemple la vision du cinéaste d »opaque et limitée » tandis que LE FIGARO écrit que le film « plonge dans le ridicule avec des acteurs grotesques » le qualifiant de « contre-sens absolu »). Si JEANNE D’ARC ne marchera pas fort aux Etats-Unis (à peine 14 millions de dollars de recettes), les français, très attachés à Besson, lui réserveront un bel accueil avec près de 3 millions de tickets vendus. Le réalisateur a peut-être fâché les historiens, mais pas les spectateurs !

JEANNE D’ARC est actuellement disponible sur Amazon Prime Video.

Laisser un commentaire