Légendes d’Automne, Edward Zwick et un casting en or

Publicités

Edward Zwick possède quelques longs-métrages imposants au sein de sa filmographie. LEGENDES D’AUTOMNE en fait partie. Ce drame mélodramatique et épique se repose sur un casting impressionnant pour dévoiler une histoire émouvante.

Edward Zwick aux commandes

Le cinéaste sort de son road-movie LEAVING NORMAL lorsqu’il entame cette adaptation d’une nouvelle écrite par Jim Harrison. Le bonhomme s’est fait connaître aux yeux de la profession avec la comédie À PROPOS D’HIER SOIR en 1986 avant de l’impressionner trois ans plus tard avec le formidable GLORY. LEGENDES D’AUTOMNE vient compléter ce quatuor très éclectique qui démontre déjà toute l’étendue de son talent.

Le récit nous plonge au coeur des contrées sauvages du Montana, où trois frères Alfred (Aidan Quinn), Tristan (Brad Pitt) et Samuel (Henry Thomad) sont élevés par leur père, le colonel William Ludlow (Anthony Hopkins) et ses amis indiens. Un jour, Samuel, le plus fragile de la fratrie, présente sa ravissante fiancée, Susannah (Julia Ormond) à sa famille. Les trois jeunes hommes s’engagent dans la Première Guerre Mondiale et Samuel décède sur le champ de bataille. À leur retour, Tristan et Alfred vont alors se battre pour conquérir le coeur de la veuve.

Des tensions sur le tournage

Pour incarner le charismatique Tristan, Zwick pense tout d’abord à Johnny Depp. Ce dernier refuse et le cinéaste a alors une autre idée en tête. Brad Pitt, un jeune homme qui commence à grimper dans l’industrie. Il est définitivement convaincu lorsqu’il le voit dans ET AU MILIEU COULE UNE RIVIERE, réalisé par Robert Redford. L’ année 1994 sera celle de la confirmation définitive pour l’acteur puisque sortira également ENTRETIEN AVEC UN VAMPIRE. Malgré tout, la relation entre Zwick et Pitt n’était pas toujours au beau fixe, les deux hommes étant régulièrement en désaccord sur le

plateau. Toutefois, l’acteur admettra quelques années plus tard que le cinéaste avait eu raison de le confronter, sa prestation n’en devenant que meilleure. Le jeune homme qu’il était à l’époque sera d’ailleurs bien entouré, puisqu’il tourne aux côtés du grand Anthony Hopkins qui lui donnera beaucoup de conseils. Ils se retrouveront quelques années plus tard dans RENCONTRE AVEC JOE BLACK.

LEGENDES D’AUTOMNES essuiera quelques critiques négatives de la part de la presse. Tout le contraire du côté du public qui adoubera totalement la vision d’Edward Zwick. Avec des recettes s’élevant à 160 millions de dollars (pour 20 millions de budget), le film est un carton. Il retrouvera ensuite Denzel Washington pour deux autres films, À L’EPREUVE DU FEU et COUVRE-FEU, puis repartira réaliser une nouvelle épopée avec l’un des ses plus grands films, LE DERNIER SAMOURAÏ.

Laisser un commentaire