Une date, une histoire : quand Al Pacino a refusé de jouer dans LES AFFRANCHIS

UNE DATE, UNE HISTOIRE est une rubrique au texte court, qui reviendra régulièrement sur une date clé du cinéma, se référant à un événement en particulier, une sortie de film, une polémique ou tout autre fait qui a eu lieu dans l’Histoire.

Nous sommes en 1989 lors de la préparation du film LES AFFRANCHIS.

Marlon Brando avait averti Martin Scorsese : LES AFFRANCHIS allait forcément ruiner sa carrière. Soucieux, le cinéaste s’est toutefois lancé dans l’entreprise avec le succès qu’on lui connaît aujourd’hui. Il a toutefois essuyé le refus d’un acteur de premier plan lors de l’élaboration de son casting : celui d’Al Pacino.

Trente ans avant THE IRISHMAN, Al Pacino aurait donc pu collaborer pour la première fois avec Scorsese. Ce dernier lui propose le rôle de James “Jimmy” Conway, mais l’acteur va refuser la proposition. Il lui explique qu’il ne veut plus jouer un gangster, de peur d’être catalogué dans ce genre de rôle. Il a rempilé pour LE PARRAIN 3 et il juge qu’il a déjà trop joué le malfrat pour le moment (à tel point qu’il acceptera d’en jouer un de manière désinvolte dans le mésestimé DICK TRACY).

Déçu, Scorsese se tourne toutefois vers son acolyte de toujours, Robert de Niro, qui, lui accepte volontiers le rôle. Dès son arrivée sur le projet, l’acteur rassure le studio qui valide alors le budget du film. Quelques années plus tard, Pacino avouera regretter ce choix qui l’a privé d’être dans “un des plus grands films de tous les temps”. On ne peut que le comprendre.

Laisser un commentaire