L’associé du diable, Charlize Theron révèle avoir détesté le tournage du film

Charlize Theron est revenue sur quelques expériences amères vécues lors de certains tournages. Elle a bien sûr abordé le cas difficile de MAD MAX FURY ROAD, mais également celui de L’ASSOCIÉ DU DIABLE dans lequel elle a du se plonger avec une méthode de travail qu’elle a totalement détestée.

L’ambition du réalisateur Taylor Hackford sur ce film s’appuyait sur la fameuse Méthode d’acteur, soit rester dans la peau de son personnage même en dehors des prises de vues. Hackford voulait que ses comédiens plongent totalement dans la psychologie des protagonistes et, pour lui, c’était l’une des solutions les plus directes pour obtenir le résultat souhaité. Si Keanu Reeves s’en accommode (malgré ses réticences) et qu’Al Pacino est déjà un adapte de la Méthode, Charlize Theron a rapidement compris que ce processus n’était compatible avec sa personnalité.

Sur le podcast SMARTLESS, elle a déclaré. « Il y avait quelque chose de tellement épuisant dans tout cela… Mon expérience sur ce film a été pénible.« . Il faut rappeler que L’ASSOCIÉ DU DIABLE reste l’un de ses

premiers gros projets dans sa carrière et qu’elle a connu un réel manque de confiance en elle. « C’était difficile, j’avais l’impression d’être misérable. Vous vous inquiétez, vous vous dites « Eh bien si je ne fais pas ça, alors peut-être que je ne serai pas au niveau de Marlon Brando ou Montgomery Clift ». J’avais lu toutes ces biographies d’acteurs qui en parlaient et ça influence forcément.« . Dans sa tête, l’actrice sait alors qu’elle ne poursuivra pas ce processus dans le futur. « Je me disais « non, tu ne peux pas faire ça, tu ne peux pas être aussi malheureuse sur un tournage« . Par la suite, j’ai donc fait du travail non méthodique et j’ai été très contente de moi. Je pense personnellement qu’avoir l’énergie nécessaire pour aller beaucoup plus loin sur le moment, puis me reposer ensuite lorsque je suis épuisée émotionnellement. Pour moi, c’est ça être actrice : je travaille, je laisse tomber.« .

Depuis, Charlize Theron a gagné un oscar et multiplié les rôles d’envergure. La Méthode a toujours été vue avec fascination, mais aussi réticence. Certains comédiens ont poussé cette façon de travailler à son paroxysme et ce fut notamment le cas d’Al Pacino sur L’ASSOCIÉ DU DIABLE qui est même devenu parfois ingérable sur le plateau. Même si ce fut pendant longtemps le Saint-Graal pour un acteur, la Méthode n’est désormais plus une référence absolue mais simplement un outil utilisable par celui qui le désire.

Laisser un commentaire