La vie de David Gale, Kevin Spacey face à la peine de mort

Quatre ans après LES CENDRES D’ANGELA, Alan Parker reprenait la caméra une ultime fois pour LA VIE DE DAVID GALE, un film puissant sur la peine de mort incarné par un impressionnant Kevin Spacey.

David Gale (Spacey), militant contre la peine capitale, se retrouve lui-même dans le couloir de la mort pour un viol et pour le meurtre de Constance Harraway (Laura Linney), une amie et collègue activiste. À

trois jours de son exécution, il accepte enfin, lors d’une interview, de raconter l’histoire de sa vie au reporter Bitsey Bloom (Kate Winslet). Peu à peu convaincue de l’innocence de Gale et persuadée de tenir la vie de cet homme entre ses mains, la journaliste va tout mettre en œuvre pour le sauver. Ecrit par Charles Randolph, le script de LA VIE DE DAVID GALE arrive dans le bureau de la productrice Lisa Moran, épouse du réalisateur Alan Parker. Le script appartient à Nicolas Cage via sa société de production Saturn Film. L’acteur l’avait proposé à la Warner Bros, mais le studio n’a jamais enclenché le projet. Cette fois, les événements sont plus rapides à s’enchaîner.

Une histoire de collaborations

Parker dévore le scénario d’une traite, surpris qu’un tel script n’ait pas encore été porté à l’écran. Il échange avec Cage, un homme qu’il connaît bien, lui qui l’avait fait tourné tout jeune dans le magnifique BIRDY. Avec Lisa Moran, ils partent en repérages au Texas, dans la ville d’Austin. Randolph avait d’ailleurs écrit le script lorsqu’il enseignait encore la philosophie en université. Une fois cette étape passée, il est temps de se pencher sur le casting. Qui pourrait incarner le duo principal du film ? George Clooney et Nicole Kidman sont les deux favoris, mais aucun des deux ne semblent réellement prêts à se lancer dans ce projet. C’est finalement Kevin Spacey qui hérite du rôle de David Gale, lui qui s’est fait connaître mondialement avec USUAL SUSPECTS. De son côté, Kate Winslet est très intéressée par jouer la reporter Bitsey Bloom. Elle obtiendra facilement le rôle, bossant assidument son accent pour être crédible dans le rôle.

Construite sur le présent des quatre jours qui séparent David Gale de son exécution et sur le passé de sa vie, l’intrigue nous entraîne dans une enquête-révélation qui se déroule comme une course contre la montre. On épouse le point de vue de la reporter qui s’avère d’abord indifférente. Puis, vient l’hostilité, le doute, le désarroi et enfin l’espoir face à cet homme qui n’est pas ce que l’on croit. Le script est admirablement mené par la mise en scène de Parker qui use de son imagerie pour traduire visuellement les états d’âme des personnages et le sens du film. Mené par un duo d’acteurs fabuleux, LA VIE DE DAVID GALE est pourtant un gros échec au box-office qui fera beaucoup de mal au cinéaste. Reste un long-métrage important, d’une grande richesse thématique.

LA VIE DE DAVID GALE est actuellement disponible sur Netflix.

Laisser un commentaire