Une date, une histoire : Jodie Foster effrayée par Anthony Hopkins sur le tournage du SILENCE DES AGNEAUX

UNE DATE, UNE HISTOIRE est une rubrique au texte court, qui reviendra régulièrement sur une date clé du cinéma, se référant à un événement en particulier, une sortie de film, une polémique ou tout autre fait qui a eu lieu dans l’Histoire.

Nous sommes en 1989, sur le tournage du film LE SILENCE DES AGNEAUX.

Tout commence par l’habituelle lecture du script qui précède généralement un tournage. Jodie Foster s’installe face à un Anthony Hopkins terriblement concentré avec une allure proche de celle de son personnage, Hannibal Lecter. Surprise, Foster commence à rapidement s’inquiéter de l’implication voulue par son interlocuteur. « À la fin de cette lecture, je ne voulais pas du tout lui parler ! ».

Peu rassurée, l’actrice ne lui adressera pas la parole durant le tournage, évitant soigneusement d’être confrontée à lui. « Je l’évitais vraiment« , révélera-t-elle tandis que le cinéaste Jonathan Demme commence également à s’inquiéter de l’implication totale de l’acteur. Il dira. « J’étais d’abord impressionné, mais je dois bien avouer que de jour en jour, je le trouvais étrange. Anthony Hopkins provoquait un grand malaise sur le plateau, je m’inquiétais réellement pour lui.« . Malicieux, le comédien prendra cette attitude comme un compliment et se délectera de cette impression laissée. Toutefois, lors du dernier jour de tournage, Hopkins vint voir Jodie Foster et celle-ci lui révéla, les larmes aux yeux, qu’elle avait simplement eu peur de lui ! ils remporteront finalement chacun un oscar respectif pour leur prestation. Cette frayeur de quelques semaines valait bien la peine d’être vécue…

Laisser un commentaire