Inglourious Basterds, la rencontre entre Quentin Tarantino et Brad Pitt

Les discussions entre Quentin Tarantino et Brad Pitt ont été régulières pendant plus d’une décennie. Les deux hommes désiraient travailler ensemble, mais chaque possibilité se refermait inlassablement par des problèmes d’agenda. Une fenêtre s’est néanmoins ouverte pour le fameux INGLOURIOUS BASTERDS : QT ne voulait que Pitt pour le rôle d’Aldo Raine. Le comédien donne d’emblée son accord.

Quelque part ailleurs en Europe, le lieutenant Aldo Raine forme un groupe de soldats juifs américains pour mener des actions punitives particulièrement sanglantes contre les nazis. « Les bâtards », nom sous lequel leurs ennemis vont apprendre à les connaître, se joignent à l’actrice allemande et agent secret Bridget von Hammersmark (Diane Kruger) pour tenter d’éliminer les hauts dignitaires du Troisième Reich. Leurs destins vont se jouer à l’entrée du cinéma où Shosanna (Mélanie Laurent) est décidée à mettre à exécution une vengeance très personnelle…

Avec son casting de stars et son scénario aussi ludique que totalement tarantinesque, INGLOURIOUS BASTERDS reste l’une des plus éclatantes réussites du cinéaste. Brad Pitt fait des étincelles dans un rôle qui lui sied parfaitement, mélange de cynisme et d’intelligence, porté par un charisme indéniable. Il réussit également à porter fièrement le second degrés dans une séquence hilarante où il doit simuler l’accent italien. Tarantino parvient à nous dévoiler une nouvelle facette d’un comédien qu’on pensait parfaitement connaître, ce qu’il approfondira encore quelques années plus tard dans ONCE UPON A TIME IN HOLLYWOOD pour lequel il remportera son unique oscar dans la catégorie meilleur second rôle.

Sorti en 2009, INGLORIOUS BASTERDS est le plus gros succès de la carrière de Tarantino, un titre qui sera ravi par DJANGO UNCHAINED quatre ans plus tard. Après avoir enchaîné une troisième collaboration avec David Fincher pour L’ETRANGE HISTOIRE DE BENJAMIN BUTTON, Pitt a donc connu une année magnifique avec deux oeuvres qui l’on poussé dans ses retranchements. Il ouvre ainsi une nouvelle décennie qui va s’avérer très intéressante en s’insérant, par exemple, dans le cinéma si particulier d’un certain Terrence Malick…

Laisser un commentaire